Trophée Ruinart a SAVINO ANGIOLETTI

15ème Trophée Ruinart du « Meilleur Sommelier de Suisse 03 »
le 6 octobre 03, HĂ´tel Savoy Baur en Ville Ă  Zurich

1er Savino Angioletti, Suisse italienne
2ème Christian Bock, Suisse alémanique
3ème Mathieu Zimmerman, Suisse romande

Après avoir brillamment remporté toutes les épreuves de la demi-finale et finale

LE « MEILLEUR SOMMELIER DE SUISSE 2003 » EST :

SALVINO ANGIOLETTI, Né à Porrentruy le 25.02.1963, marié et père de deux enfants
En récompense de sa pugnacité et de son assiduité, Savino Angioletti vient de remporter le titre de « Meilleur Sommelier de Suisse » après quatre tentatives. En effet, lui qui fut 3ème finaliste en 1997 et en 1999, 2ème en 2001, a enfin conquit le Trophée 2003 en dominant largement les épreuves. Cela prouve combien ce concours exige une préparation minutieuse, ne serait-ce que pour gérer ses activités quotidiennes et familiales avec l’étude de tous les vins du monde, de l’œnologie, de la viticulture et de l’ensemble des connaissances sur le thé et le café, les bières, spiritueux et cigares. Son talent de dégustateur et ses connaissances générales lui ont permis de dominer les épreuves, soit le service d’une bouteille de Champagne, la correction d’une carte des vins erronée, la décantation d’un vin rouge, l’association mets et vins, la dégustation et le service des cigares sous l’expertise d’un spécialiste de la Maison Davidoff.

Si Savino a fréquenté l’Ecole Hôtelière de Potenza et suivi les cours de Sommeliers organisés par l’Association italienne des Sommeliers, l’ensemble de ses connaissances vineuses provient surtout de sa curiosité personnelle, de son parcours autodidacte, de sa passion pour les vins avec en corollaire, la connaissance universelle. Volonté de réussir, volonté de vivre ce fabuleux monde du vin à travers une passion, source de satisfaction personnelle à la découverte d’un univers illimité. Savino a travaillé à l’Albergo Stazione à Mendrisio, au Restaurant Trani à Lugano. Actuellement, il officie au Bottegone del Vino, un restaurant à vins de la place de Lugano, fréquenté par les nombreux amateurs auprès desquels il partage sa passion du vin avec son talent et sa gentillesse légendaire !

2ème : Christian Bock : né le 28.07.73 à Schongau en Bavière, marié
Pour sa formation, Christian Bock a eu la chance de suivre des cours prestigieux : les Certificate et Higher Certificate of Wine and Spirits au WSET Trust de Londres, les deux avec mention. Le «Wine Trophy Relais & Château 2001 », en Allemagne. L’Advanced Sommelier Certificate of Master Sommeliers 2002, en Angleterre. Quant au Trophée Ruinart, les exigences des connaissances générales et des épreuves qui se déroulent en public exigent une certaine maturité face au stress engendré par l’effet concours, les jurés, la presse et les spectateurs. D’où le besoin de se perfectionner en explorant la connaissance du monde vin et de la dégustation en particulier ! Un concours permet à chacun de connaître ses faiblesses pour mieux rebondir et se préparer pour la prochaine compétition. D’entrée une deuxième place, c’est déjà une bonne partie de gagnée avant de décrocher le futur Trophée.

Etablissements fréquentés :
Hôtel Alpenhof Murnau en Bavière
Longueville Manor Ă  Jersey en Angleterre
Louis C. Jacob Ă  Hamburg,
Actuellement : Restaurant « La Belezza » de l’Hôtel Haus Paradies à Ftan, 2 étoiles Michelin.

3ème : Mathieu Zimmerman, né le 31 Octobre 1978 en Alsace, France
Charmant, réservé et dévoué, Mathieu possède toutes les qualités inhérentes au métier de sommelier dont la vertu principale est basée sur l’écoute du client. Le questionnaire représente toujours, et pour tous les concurrents, le point incontournable pour franchir le barrage des sélections. Pour une première participation au Trophée Ruinart, le voilà promu directement à la grande finale. Aussi une satisfaction légitime et une troisième place bien méritée.

Pourvu d’un Bac professionnel et d’une mention complĂ©mentaire en sommellerie, cet Alsacien a frĂ©quentĂ© les Ă©tablissements rĂ©putĂ©s : Les Trois Epis, Aux Armes de France” Ă  Ammerschwir, le Manoir de Rixheim en Alsace, tous dotĂ©s d’une Ă©toile Michelin. En Suisse, l’HĂ´tel Gutsch de Lucerne et le Park HĂ´tel de Weggis.

Actuellement, il travaille comme chef sommelier au Grand Hôtel Bellevue de Gstaad, récemment promu « Meilleur Hôtel de l’Année » par GaultMillau.

Les 9 demi-finalistes
Les épreuves régionales ont permis de désigner les 9 meilleurs candidats pour la demi-finale du Trophée Ruinart du Meilleur Sommelier de Suisse, les 3 meilleurs d’entre eux ayant accès à la finale officielle :

Suisse italienne
Stefania Capelleti Villa Castagnola, Lugano
Savino Angioletti Ristorante Botegone del Vino Lugano
Nicolas Matana Lamperti sommelier-conseil au département marketing de Carrefour

Suisse alémanique
Armando Pipitone Restaurant Trauben Ă  Trimbach
Michel Boog Restaurant Sternen Ă  Walchwil
Christian Bock HĂ´tel Haus-Paradies Ă  Ftan

Suisse romande
Nathalie Borne HĂ´tel Jaan du Montreux-Palace
Jérôme Aké Béda Hôtel Mirador au Mont-Pèlerin
Mathieu Zimmermann Grand HĂ´tel Bellevue Ă  Gstaad

Les connaissances requises
· La vigne, le raisin, le moût, la vinification, le vin
· La carte des vins, élaboration et classement
· Les vignobles et les vins de Suisse
· Les vignobles et les vins les plus connus d’Europe et du monde,
· Les liqueurs et eaux-de-vie, provenance, principes d’élaboration
· La législation viticole
· Les boissons servies dans un restaurant : thé, café, bières, eaux minérales etc.
· L’organisation de la cave, la gestion, la rotation des stocks
· Le vocabulaire du vin, analyse des sensations fondamentales
· Les cigares les plus connus selon leur provenance et leur terroir, service adéquat
· Connaissance d’une langue étrangère : allemand ou anglais.

Les Ă©preuves pratiques et orales de la finale.
· Prise de commande (association des mets et des vins)
· Conversation en anglais ou en français
· Service d’une bouteille de champagne
· Décantage d’un vin en panier
· Dégustation à l’aveugle de 2 vins
· Identification de 5 spiritueux
· Correction d’une carte des vins comportant des erreurs
· Conseil et service des cigares

Les membres du jury

Suisse italienne
Paolo Basso : Meilleur Sommelier de Suisse 1997, demi-finaliste au Meilleur Sommelier d’Europe 2002, vice-champion au Meilleur Sommelier du Monde 2000
Piero Tenca président de l’Association Suisse des Sommeliers Professionnels (ASSP)
Marcello Brissoni Meilleur Sommelier de Suisse 1986, 3ème
Ezio De Bernardi Meilleur Sommelier de Suisse 1996
Emilio Del Fante Meilleur Sommelier de Suisse 2001

Suisse romande
Myriam Broggi : Meilleur Sommelier de Suisse 1987, Meilleur Sommelier d’Europe 1994, 3ème
Claudio De Giorgi : Meilleur Sommelier de Suisse 1993
Yves Paquier OVV Chapeau noir 1994, chargé de cours à Changins
Nicolas Reuse maître d’hôtel/sommelier, président de la Gilde Suisse des Sommeliers du Valais

Suisse Alémanique
Christine Weder propriétaire de l’Hôtel Sternen à Walchwil
Josef Pargfrieder Meilleur Sommelier de Suisse 1997
Bruno-Th. Elstchinger président de l’ASSP Suisse alémanique

Palmarès des Meilleurs Sommeliers de Suisse :
1986 Marc Dekegel
1987 Myriam Broggi
1988 Marc Perrey
1989 Eric Duret
1990 Jean-Marc Guelpa
1991 Marc Friederich
1992 Emmanuel Heydens
1993 Claudio De Giorgi
1994 Raffaello Bonuccelli
1995 Philippe Piou
1996 Ezio De Bernardi
1997 Paolo Basso
1999 Joseph Pargfrieder
2001 Emilio Del Fante
(depuis 1997, le concours a lieu chaque deux ans)
L’organisation
Depuis 1986, La Maison Ruinart contribue au développement de la sommellerie en organisant « Le Trophée Ruinart du Meilleur Sommelier de Suisse », concours organisé en étroite collaboration avec l’Association Suisse des Sommeliers Professionnels (ASSP) et son importateur : Fassbind A.G. Tramweg 35, 6414 Oberarth. Après la France, en 1986, la Suisse fut le premier pays étranger choisi pour le développement de cette épreuve en Europe, puis ce fut au tour d’autres pays européens : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, Grèce, Irlande, Islande, Luxembourg, Monaco, Norvège, Pays-Bas, Pologne, République Tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie et Suède. Aujourd’hui, pour le Trophée Ruinart européen, on peut compter sur de nouveaux candidats en provenance de Bulgarie, Croatie, Estonie, Finlande, Roumanie, Russie, Portugal, Turquie…

Le rĂ´le du concours
Faire mieux connaître le métier de sommelier auprès des professionnels de la restauration, des responsables de formation hôtelière et auprès du public, en révélant des talents dans le domaine du vin, en suscitant des vocations, en créant une saine émulation parmi les sommeliers.

Les concurrents
Tout homme ou toute femme qui, en Suisse, remplit les fonctions de sommelier ou s’y prépare ; un métier à part entière qui comprend le choix et l’achat des vins, la constitution de la cave selon le budget et les besoins du restaurant, la gestion des stocks, le classement et l’élaboration de la carte des vins, les conseils à la clientèle, le service des vins, liqueurs, eaux-de-vie, spiritueux ; sans oublier la connaissance approfondie de toutes les boissons, soit thés, cafés, bières, eaux minérales, et les cigares.

Communication et coordination : Myriam Broggi
2, Chemin de Champ-Pallet, CH-1801 Le Mont-Pèlerin VD
TĂ©l./fax : 021-921 18 91
courriel : myriam.broggi@swissonline.ch

a cura di Rocco Lettieri